Ce que les lecteurs en disent

De Blandine Printemps 16 janvier 2017 "’J’ai bcp aimé ce livre "Les enfants du siècle" et notamment les témoignages de la fin. La poésie et la fluidité de l’écriture aussi."

De Sylvain Bosc
13 juin 2016

"J’ai adoré ce roman. J’y ai trouvé des clefs, ça m’a fait alchimiser, relier, remettre en perspective toute l’actualité. C’était sûrement de l’anticipation quand ça a été écrit mais à le lire aujourd’hui ce roman c’est maintenant et c’est presque plus une fiction, les Refusants, les Nuits Debout, les alternatives, il y a tout et c’est juste magnfiique. Merci."

De M.R.
2 mars 2016

"Qu’est-ce qui se passe dans cette maison d’édition hors des clous ? Je viens de terminer ce bouquin... Génialissime ! Rock the show Eva Wissenz !! Comment ça se fait que ce bouquin est pas partout dans les librairies, les salons, tout ??"

De Maxime Relland
23 novembre 2015

"Bon, c’est pas tendre, le début c’est vraiment un grand coup d’épée, très lucide, très dense, je me suis senti perdu mais j’avais confiance et j’ai accepté et alors là... waou... le festival d’espoir, de courage, d’envie de foncer dans des alternatives, d’explorer, de pas laisser Fluxus l’emporter... Génial !."

De Renaud Guérit
13 novembre 2015

"Ce livre me quitte pas depuis six mois : profond, vrai, bourré d’espoir, je m’y appuie et développe une allergie féroce aux divertissements de masse, aux produits culturels qui nous endorment. Vive les arts qui nous réveillent et nous appellent à l’action dans ce monde si complexe."

De Boris Aubel, fondateur d’Etika Mondo
11 septembre 2015

"J’ai aimé Les enfants du siècle d’Eva Wissenz. Une science fiction détonante qui touche à l’espace temps avec l’audace nécessaire de voyager dans les siècles pour anticiper les probabilités de l’évolution du dogme de la techno-science et de l’urbanisation quand la simplicité naturelle contribue déjà au bonheur. Est-ce que la clé n’est pas simplement l’humilité, et la confiance ? Merci Eva pour ces écrits. Ton livre m’a rappelé Demain les chiens du maitre Simak."

De MNA
5 janvier 2015

"Beaucoup d’échos avec mon propre univers dans ce livre. J’ai adoré le processus de surprise, car la forme est tout de même un peu déstabilisante, puis au fur et à mesure qu’on avance on est pris dans le tourbillon et on ne se pose plus de questions... Tout le passage dans Fluxus a été éprouvant pour moi, épidermiquement réaliste... Bravo !!!"

De Thierry Ledru
3 août 2014

"Un roman étrange, troublant, inclassable et c’est ce qui fait sa richesse. Des parcours de vies, des personnages engagés ou perdus, l’importance considérable de la Nature, tous les dangers que les hommes font peser sur son maintien, toutes les valeurs humaines les plus profondes, toutes les perditions d’un monde urbain où les individus se perdent, le retour à la terre, l’amour infini des êtres qui ne répondent pas aux mirages de la croissance matérielle mais qui portent en eux les traditions les plus respectables, celles qui ne portent pas atteinte à la Vie, le regard inquisiteur du Pouvoir, son discours sécuritaire quand il ne s’agit que d’une enceinte carcérale, les mirages du Progrès quand il n’est que l’effacement des libertés, la main mise des Puissants, des multinationales et de leurs intérêts destructeurs...
Il y a dans ce livre des phrases terriblement percutantes que tout le récit vient appuyer. Tout est là, dans une écriture très riche, émotionnelle, visuelle, aimante, sensible, celle d’une femme dont on sent que les réflexions l’entrainent dans des espaces qu’on ne peut qu’aimer.
Oui, il s’agit bien d’un texte qui laisse des traces, qu’il faudra relire car le foisonnement d’idées ne laisse pas place à la futilité de cette littérature fadasse qui nous environne, un livre qu’il faudrait diffuser... A partager sans modération."

De Léonie Ferry
24 mars 2014

"Merci et bravo, c’est vraiment bien écrit, et on ne s’ennuie pas une minute — après le premier chapitre, je l’ai dévoré, je n’arrivais plus à m’arrêter de lire et j’ai adoré ces changements de narrateurs. Je dis après le premier chapitre, car j’ai eu du mal au début avec tous les personnages, la généalogie. La fin est superbe, les témoignages des "sans nous". Ah, je me retrouve tellement !! Je me suis dit que cette fable il fallait que je la fasse voyager autour de moi ! Génialissime !"

De Jean Ziegler, vice-président du Comité des droits de l’Homme des Nations-Unies
1er nov. 2013

"Je vous remercie vivement de votre beau, très important livre, Les Enfants du siècle. Amicalement."

De Martin Matin
9 oct. 2013

"Drôle de livre. Trouvé par hasard, complètement hors normes. C’est une histoire mais pas vraiment, comme une frontière entre ici et là-bas, maintenant, hier et demain, une vision certainement. On dirait que ça part dans tous les sens mais en fait non, c’est comme un ensemble vivant, organique et ça nous tend un miroir, en fait ça m’a beaucoup décalé. On suit des veines qui traversent l’Histoire et des histoires singulières et à la fin on arrive quelque part, un lieu plus qu’un dénouement. On reconnaît des événements (Bhopal ?), des lieux (Cuba ?) mais notre attention est attirée par autre chose tout le temps, par la vie en fait. Il se dégage de tout ça une énorme énergie de vie. On a dit "la littérature à l’estomac", je me souviens plus qui, là je dis qu’elle vient et va au cœur. Je suis curieux de savoir si ce livre peut trouver son chemin vers des lecteurs contemporains."

De Anna Cantavenera
9 août 2013

"Il faudrait qu’il y ait plus de livres comme celui-ci ! Très touchée par cette histoire totalement actuelle et universelle. Si beaucoup de gens pouvaient le lire ça accélérerait la prise de conscience en responsabilisant davantage les gens par rapport à ce qui se passe. C’est une écriture forte et un style très particulier."

De boudet
8 juin 2013

"J’ai beaucoup aimé Les enfants du siècle et particulièrement l’idée de revenir au début du développement et de remettre ainsi les pendules à l’heure, de réfléchir à comment tout a commencé. C’est un livre surprenant, riche en rencontres humaines qui tout en nous projetant dans le futur nous amène à nous interroger sur notre présent, sur ce qu’Eva Wissenz appelle très justement le monde d’hier, un monde absurde où les écarts et les inégalités règnent. Troublant comment ce livre extra-ordinaire nous donne à penser : sur notre planète, notre avancé dans le temps, l’écologie, l’humanité. Et comment nous en sommes arrivés là... "

Envoyez votre commentaire à : commelevent (at) free.fr

Les livres Seepia

— Des mots pour semer la vie —