Ce que les lecteurs en disent

De Martine Rouch
23 juin 2015

"Les mots risquent de me manquer ou d’être bien pauvres à exprimer ce que je ressens mais je tente quand même. Je trouve ce petit livre très grand, extrêmement puissant, d’une profondeur abyssale, d’une maturité admirable, d’une poésie inégalée... Je pourrais continuer longtemps comme ça ! Je l’ai lu d’une traite, mais avec lenteur. Comme on suçote un bonbon pour le faire durer. Je me suis délectée à relire le plus souvent à deux reprises les phrases pour en extirper tout le suc et en prolonger la saveur. J’ai savouré les mots à petites gorgées. Alors, je dis MERCI. Et aussi : chapeau bas ! Ce style est, de plus, très singulier car il y a une maitrise talentueuse des phrases longues, et même très longues, ce qui est à mon sens un exercice assez périlleux."

De B. Fraval
2 octobre 2014

"J’ai rarement lu un texte avec autant de mouvement, de description, d’architecture, de sentiments, cela exprime réellement votre amour de l’humanité et de la vie tout simplement. J’ai un ami pas simple à satisfaire... qui a été surpris par cette écriture, par le vocabulaire, par les mouvements et le rythme que vous arrivez à créer dans le texte. Et aussi par vos vers. Il faisait un petit bémol, sur la longueur des phrases... Moi j’adore, c’est magnifique."

De Luc Gibouin
18 septembre 2013

"Je comprends mieux, maintenant, à la lecture de tous vos livres (édités) pourquoi j’aime vous lire et ce que je puise dans ces eaux : c’est que je lis un auteur vivant, de la littérature vivante qui se bat, qui cogne, qui blesse parfois mais guérit plus souvent. Tout simplement parce que la vie et l’honnêteté s’y engouffrent. "

De Webermann C.
22 août 2013

"Un des plus beaux livres d’Eva Wissenz. Les mères et les filles, leur amour. A lire d’urgence par toutes les mères et toutes les filles. L’écriture si fluide de l’auteur nous accompagne pendant toute une nuit de lecture, dont nous sortons émus et éblouis. "

De Sophie Escoffier
20 août 2013

"Je viens de terminer Une fin d’automne et j’ai trouvé le livre magnifique ; c’est un hymne à l’amour maternel, à l’amour conjugal, à l’indulgence, à l’amour de la vie, de la nature et de la planète ; un livre universel ; bravo ; je le fais passer à ma mère et à mes filles."

De Anna Cantavenera
14 août 2013

"Une lecture qui m’a impressionnée par sa justesse dans ce qu’elle reflète de toutes les pensées parfois indicibles d’une mère envers sa fille. Et dès les premières lignes aller jusqu’au bout sans s’arrêter..."

De Boudet
8 juin 2013

"Pendant la lecture d’Une fin d’automne, le temps a suspendu son vol et je suis devenue cette mère, cette fille. Auprès d’elles j’ai vécue heureuse, légère et complice. Puis après en avoir lue les derniers mots, ceux d’une fille à sa mère, à mon tour, je me suis tournée vers mon fils encore endormi et je l’ai embrassé avec tout l’amour inconditionnel que je lui porte. A lire Eva Wissenz on a tant à apprendre, quel bonheur de suivre ce chemin de vie si porteur."

Envoyez votre commentaire à : commelevent (at) free.fr

Les livres Seepia

— Des mots pour semer la vie —