Finlandia

Tout au nord de l’Europe, la Finlande est assez méconnue et je trouve ça dommage.
Je partage ici mon expérience de cet environnement.

-19°C

Par Eva Wissenz, vendredi 10 février 2017

Nous sommes mi-février, et ça caille.
Il y en a encore pour 2-3 mois d’hiver.
C’est long.
Mais... tu découvres une force en toi : celle de savoir que derrière le ciel plombant qui t’impose de voir la vie en noir blanc gris, tu as développé le don de percevoir QUAND MEME le bleu derrière.

Alors tu souris. Et tu entames ton petit déj’ d’hiver en fanfare.

La vie est belle.

Kaffila

Par Eva Wissenz, lundi 31 octobre 2016

Enormément de la vie finlandaise est hélas calqué sur le modèle américain et on se demande bien pourquoi.
Aux abords des villes, c’est comme en Amérique, comme partout en fait maintenant : zones industrielles de supermarchés avec outlet et autre surfaces géantes déversant des monceaux de marchandises made in China.
Dans le centre ville, un peu d’histoire. Assez peu évidemment comparé à mes origines. Mais vivre ailleurs, c’est très rapidement cesser toute comparaison... sinon, pourquoi partir ?
Les traditions finlandaises se tiennent dans les intérieurs et dans les mökki, ces paisibles chalets de vacances où la vie simple domine.
Et puis parfois, le miracle pour l’ex-Parisienne-Méditerranéenne que je suis : un vrai café italien en terrasse. Comme là, à Kaffila, où pour ne rien gâcher le café et le lait de la vraie mousse de cappucino sont bio.

photo : Katia J. Ama

Pourquoi pas ?

Par Eva Wissenz, jeudi 27 octobre 2016

Ce jour où nous nous sommes dits : pourquoi pas ? Pourquoi pas la Finlande ?... C’était une journée comme celle-là.

Et la liste des raisons de le faire était assez brève :
- une nature très présente où les arbres sont plus nombreux que les humains
- un petit pays qui n’en n’a jamais colonisé aucun, le premier à donner le droit de vote aux femmes en Europe et où vit le dernier peuple "premier" d’Europe, les Sames
- relativement peu d’énergie nucléaire (3 centrales, contre 54 en France)
- une mythologie (le Kalevala) fondée sur la paix et la coopération, plus que leurs contraires
- un système scolaire sans note et reposant plus sur la coopération que la compétition
- une relation simple et directe aux choses
- un pays différent de tout ce qu’on connaît, très peu corrompu, où on pourrait avoir notre chance
- un pays où le silence est prisé

Le froid ? On ne l’a pas vu.
La rigidité des mentalités très fermées ? On s’en moque, on aime tellement ce qu’on fait.
La langue ? Là, en revanche, c’est le mur.

photo : Katia J. Ama

La pluie d’or

Par Eva Wissenz, lundi 24 octobre 2016

Ce qui inquiète beaucoup c’est l’absence de lumière.
Ce qui éprouve beaucoup c’est l’absence de lumière.
Sept à huit mois d’un couvercle gris, où tous les sons sont assourdis, avec l’impression de vivre dans un film en noir et blanc.
Au nord du pays, en janvier, le soleil ne se lève même pas du tout pendant une dizaine de jours.
Les derniers feux de l’automne prennent ici un sens particulier : on sait que ce sont réellement les derniers feux avant une lente, longue et inexorable entrée dans l’obscurité.
Aujourd’hui, il y eût une pluie d’or dans la forêt et je l’ai vécue à la fois comme une étreinte essentielle et comme une bénédiction.

photos : E. Wissenz & Palais du Belvédère, Vienne

Les Blogs

 

 

La Seiche

Des adresses, trucs et chroniques vertes et éthiques sur un peu tous les sujets, basés sur mes explorations d’une vie alternative.

Natural Writers

La beauté est une voie, j’en suis persuadée. Vous découvrirez ici des textes inspirant où se relient esprit, art et nature.

 

 

Finlandia

Un regard sur ce petit pays du nord passablement méconnu et où je vis depuis quelque temps.