La décision de résister de Jeff Knaebel


De l’Amérique de Bush à l’Inde du Nord, un exemple fort de désobéissance civile non-violente.

L’étonnante vie de Jeff Knaebel (1939-2011) est une tentative de libération autant que de rédemption. En Amérique, il avait, comme on dit, tout pour lui. Famille, fortune et reconnaissance. Pourquoi alors cesser de payer ses impôts, finir par tout quitter et tenter, à sa façon, d’expérimenter la leçon de Gandhi et de tant d’autres sages qui nous appellent à plus de cohérence et de responsabilité dans nos vies ? Pourquoi l’Inde ? Et en quoi semble-t-il important de préserver en chaque peuple les liens qui l’unissent à ses traditions face aux dévastations, aujourd’hui bien connues, du capitalisme ?

Soutenu par de nombreux disciples de Gandhi, Jeff a sillonné l’Inde du Nord à pied pendant des mois pour expliquer aux paysans les dangereux mirages du développement “à l’américaine” (stérilisation des terres par les intrants, destructions de cultures traditionnelles par les semences hybrides, pollutions de l’eau et des sols, désertification, exode rurale...). Ne supportant plus "la honte d’être Américain", la destruction publique de son passeport a été l’un des actes marquants de son parcours de désobéissant non-violent.

Traduit de l’anglais (US) par Eva Wissenz.

Dans la revue Silence n°417, novembre 2013 : "Depuis 2006, ce natif des Etats-Unis, ingénieur des mines, est parti marcher en Inde pour expliquer aux paysans les dangereux mirages du "développement" à l’américaine : stérilisation des terres, privatisation des semences, pollution de l’eau et des sols, exode rural... proposant de s’inspirer plutôt des démarches de Gandhi." Ailleurs dans la presse.

Poche — 56 p. — 5,90 €

De H. Chartier
23 décembre 2016

"Enfin lu La décision de résister de Jeff Knaebel. Sur le fond tout ce que j’en attendais : précieux cette rencontre avec ce modèle incarné qui est allé au plus loin de ce qu’il pouvait atteindre de par ses convictions dont nous sommes nombreux à être porteurs et c’est là que réapparaît une autre sorte de lignée de filiation, à un autre endroit que celle habituellement évoquée. Sur la forme un langage de clarté, sagesse et justesse de précision qui ancre encore plus profondément plutôt cette décision d’être Soi au niveau de l’unité et appartenance pour utiliser les simples moyens à notre portée ! Afin de redresser la barre et se faciliter la voie dans la direction que nous voulons, je pense que Jeff a offert par son exemple un témoignage qui pourrait inspirer bien des personnes à tenir le cap. Même si c’etait couru d’avance, quel symbole puissant représenté par cet homme à travers ses choix, ses actions et son parcours ! J’aime observer ce cheminement et ce relais d’acteurs de ce mouvement, et me réjouis que nous atteignons ce seuil qui n’est plus dans la dualité à travers la résistance, mais dans ce désir de "permettre" d’être qui nous sommes : nous n’en sommes plus à résister ou ne pas résister, on est sorti de ça, c’est beau. "

>> Commentaires des lecteurs.

Les livres Seepia

— Des mots pour semer la vie —