Petite fable boulangère en tout genre

Cet essai fulgurant sur les genres suivi d’une fable délirante d’Arnaud Crétot est disponible gratuitement en téléchargement

"Il y a une règle dans la langue française qui impose que le masculin l’emporte toujours sur le féminin. Le masculin est toujours utilisé pour parler d’un groupe mixte par exemple. Cette différence de traitement des genres engendre un déséquilibre. C’est inévitable. [...] L’écriture c’est la pensée. La pensée libre a besoin d’une écriture libérée. La première règle de ce nouvel art d’écrire pourrait être de supprimer le déséquilibre entre les genres. [...]
La question du sexe fort parait aussi poussiéreuse que les illustrations utilisées dans ce texte, mais tout aussi fondatrices de nos cadres de pensée. La vrai question n’est elle pas, qui sommes nous ? Qu’est-ce que l’humain ? Et comment le penser ? Introduire un sexe dominant dans la pensée humaine, ou hypocritement dans les outils de la pensée humaine, c’est tout simplement la rendre stérile. La vérité est que le monde est inclusif. Nous ne parviendrons pas à en rendre compte avec un artefact linguistique qui exclue le féminin. Par conséquent la langue ne permet pas actuellement de penser simplement ce que nous sommes."

Cet extrait de l’essai introductif pose l’intention de cet esprit brillant qu’est Arnaud Cretot, ingénieur, boulanger et père de famille qui livre ici une réflexion puissante sur une des origines du malaise actuel avec la langue française.
La fable boulangère qui suit l’essai brosse avec humour et bienveillance la saga des noces du feu et du pain. C’est à lire, à croquer, à partager !

Download PDF

Faites connaître à vos amis !

Les livres Seepia

— Des mots pour semer la vie —